RSS

Notes de lecture : Peau à peau : technique et pratique du portage, Ingrid Van den Peereboom

08 Déc

Peau à peau : technique et pratique du portage, Ingrid Van den Peereboom

Editions Jouvence, 2009, nouvelle édition revue et actualisée, 190 p.

Cet ouvrage aborde le portage sous différents aspects : pourquoi porter ? Avec quoi porter ? Comment porter ? Comment le portage peut-il s’intégrer dans le quotidien de la famille et dans certaines situations particulières ? Quels bénéfices petits portés et porteurs peuvent-ils en tirer ? Véritable plaidoyer pour cette pratique, il en explore les fondements scientifiques, mais aussi philosophiques,  psychologiques et idéologiques ; sans oublier de donner exemples et pistes concrètes sur son application au jour le jour.

L’auteur commence par expliquer pourquoi il est naturel de porter le petit homme :
– d’après les catégories définies par le Dr Hassenstein, le bébé humain est un petit porté (par opposition aux nidifuges et nidicoles), qui a parmi ses réflexes archaïques, le réflexe d’agrippement lui permettant de devenir partenaire actif de son portage
– l’évolution de son dos doit être respectée : d’abord en cyphose totale (arrondi complet), le nouveau-né évolue vers la lordose cervicale (lorsqu’il prend appui sur ses mains et redresse la tête), puis la cyphose thoracique (lorsqu’il tient assis) et enfin la lordose lombaire (marche).

En rappelant, à l’aide de références à d’autres études, que la dépendance du bébé est naturelle, que le toucher est le premier sens mature, que le contact est essentiel au bien-être du nouveau-né, l’auteur montre que les bénéfices du portage pour le nouveau-né sont immenses, et qu’il contribue de manière significative à l’attachement.

Mais le portage n’est pas seulement positif pour la relation entre le porteur et le porté : il « n’est pas un enfermement dans une relation à deux, mais, au contraire, une occasion pour l’enfant d’entrer dans la vie sociale. » p. 39

C’est en effet aussi ainsi que le petit être humain se construit : « bébé apprend de près chaque geste de sa mère, de son père, de l’éducatrice ou du soignant qui le porte. Il vit et revit ces gestes, inlassablement. Il apprend et devient jour après jour humain parmi les humains. » p. 37

Le portage a notamment des effets positifs sur le développement cognitif de l’enfant, et en particulier le développement de son langage.

Bien sûr les avantages du portage sont significatifs aussi pour les parents, tant dans son côté pratique que relationnel.

L’auteur aborde ensuite le portage d’un point de vue plus concret. Elle énonce les principes fondamentaux d’un portage respectueux : le bébé doit être porté proche, pouvoir être actif et s’accrocher, être en assise profonde et avoir le dos arrondi. Il ne doit pas être en appui sur ses pieds mais sur sa base, et ne pas être suspendu.

Plusieurs types de porte-bébés souples sont présentés : les porte-bébés kangourou (non physiologiques) ; les porte-bébés traditionnels souples et les porte-bébés dits actuels (tongas, slings, mais aussi bien sûr écharpes avec un historique, les matières, les types de portage et types de noeuds possibles).

Au fil des pages, certaines situations particulières et cas concrets sont abordées : la dysplasie, le portage et l’allaitement (où l’auteur rappelle qu’il faut veiller à ne pas coincer la tête du bébé !), le double portage, comment s’habiller quand on porte, portage et sommeil, portage et grossesse.

Le renforcement de l’attachement et le plaisir du portage sont illustrés par plusieurs témoignages : l’adoption, les mères aveugles, la néonat, les jumeaux prématurés, les enfants différents, le milieu hospitalier, le portage en crèche.

Différentes situations de portage au quotidien sont évoquées : l’organisation de la fratrie et le rôle du portage, le plaisir du portage pour le porteur et le bébé, le rôle du papa, porter et travailler. Des exemples d’activités et d’initiatives permettant les rencontres entre parents autour de la parentalité (portage mais aussi massages des bébés, etc) sont également présentés.

L’auteur conclut par quelques précieux conseils sur comment apprendre l’art du portage, et notamment se donner le temps de trouver ses repères, et surtout être « prêt » à porter, participer à un atelier pour que les gestes puissent être transmis mais aussi pour s’intégrer à un lieu de test, de jeu…

Une importante bibliographie et une liste d’associations de portage complètent l’ouvrage.

L'auteur, sur le site des éditions Jouvence

Mon avis :

La première réflexion qui me vient en refermant cet ouvrage est qu’il a été écrit avec le coeur, avec les tripes, par une vraie passionnée du portage. Cela se sent au détour de chaque phrase, et dans chaque témoignage ou situation concrète présentés. Ainsi l’auteur parvient-elle à transmettre sa passion dans ce livre qui se situe entre le manuel technique et l’essai… sans doute plus proche de l’essai.

En effet ceux qui y chercheraient un manuel pratique risqueraient d’être quelque peu déçus, car cela ne constitue pas le coeur du contenu. Les illustrations visuelles ne sont constituées que de dessins (très réussis d’ailleurs !), et sont peu nombreuses. Pour un guide des techniques de portage, et des pas à pas sur la réalisation des noeuds, il faudra se référer au DVD « Bien porter bébé« .

Cet ouvrage reste une référence dans la littérature francophone sur le portage, et a sans doute été en outre parmi les précurseurs sur le sujet.

Voir mes autres notes de lectures

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 8, 2010 dans Porter... et lire

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :