RSS

Porter sa poupée

04 Août

Les aînés veulent souvent faire comme Papa et Maman… Les magasins de jouets regorgent de mini-poussettes, mini-berceaux, mini-transats : mais pour les parents porteurs ?

Je pense que tout parent qui s’intéresse au portage rechignera à voir son enfant porter, même une poupée, dans un porte-bébé non physiologique comme on peut aussi en trouver dans les magasins sus-cités…

Quel portage « physiologique » 😉 pour les poupées ?

Heureusement les fabricants d’écharpes ne sont pas en reste et nombreux sont ceux qui proposent désormais un modèle mini pour porter sa poupée !

On en trouve chez Storchenwiege, Je porte Mon bébé, Néobulle, Colimaçon, chez Bybay, Kubeba ou encore Lunes et Lutins qui propose un large choix de modèles (compter entre 14€ – la Colimaçon- et 29€ -la JPMBB- selon les modèles).

Et comme les grands, les petits disposent aussi d’alternatives à l’écharpe en matière de portage physiologique des poupées…

On trouve ainsi des slings pour poupées (comme ce BBsling chez Petites Bulles ou le Bulline chez Maman Bébé Nature), mais aussi une offre de mini mei-tei (comme ce BBTai chez Zebulange) ! Au rayon des porte-bébés préformés on peut même acheter… le porte-poupée Ergobaby (vendu 24,90€) !

Le porte-poupée Ergobaby

Et si on veut faire soi-même ?

Si le choix du tissu se révèle délicat quand on veut fabriquer de quoi porter un vrai bébé, cela est moins crucial quand il s’agit de porter une poupée… Ainsi la réalisation d’un porte-poupée peut se révéler économique, et c’est aussi une bonne façon d’exprimer sa créativité !

Faire une écharpe est relativement simple, même quand on n’est pas couturière. Ce tuto sur la Fabrique de crevettes l’explique très bien.

Pour faire un sling on peut se référer à ce billet de Kat & Cie.

Et pour les mei-tei, on peut consulter le blog Kat & Cie de nouveau, avec un tuto très clair et bien expliqué.

On trouve des tutos couture de slings et mei-tei format adultes sur le net, ceux qui préfèrent peuvent aussi réduire les dimensions pour fabriquer leurs porte-poupées.
J’avoue pour ma part que je préfère trouver directement les bonnes dimensions, mais je ne suis pas une as de la couture 🙂

J’ai aussi trouvé une explication toute en images pour faire un porte poupée tube… sur le blog de la Corte.

J’ai testé pour vous… la réalisation d’une écharpe maison

Première étape : trouver le tissu. Là, j’ai fait une expédition chez Toto pour trouver de quoi faire une écharpe pratique pour mon loulou… Je suis tombée sur un tissu plutôt stretch, très léger, dans les violets clairs (pas très viril mais pas rose bonbon non plus… donc ça va !). Prix : 1,50€ le mètre. Très raisonnable. Me voilà donc partie avec 2,50 mètres de tissu, avec tout de même la crainte de la difficulté de travailler un matière aussi élastique ; mais toute contente de pouvoir lui faire une écharpe stretch (plus pratique à nouer !).

Deuxième étape : sortir tout son bazar. Machine à coudre, ciseaux, crayons à tissus, épingles, fils… Pour les pratiquants occasionnels, penser ici à dépoussiérer la machine et à ressortir le mode d’emploi…

Troisième étape : découper le tissu aux bonnes dimensions. J’ai choisi 2,50m en longueur pour 37/ 38cm en largeur. J’ai quelques difficultés à effectuer des découpes droites sur de longues pièces alors les mesures sont un peu approximatives.

Quatrième étape : ourler les bords. Là, j’ai fait comme j’ai pu. Parce que le tissu stretch c’est pas facile à ourler. Encore moins quand la découpe est moyennement droite (cf. 3ème étape). Finalement j’ai fait une espèce de roulotté et j’ai cousu avec un point droit sur toute la longueur (j’ai prévenu plus haut, je ne suis pas une as de la couture, mais j’essaie de m’améliorer).

Cinquième étape : découper une forme sympa dans une autre pièce de tissu. J’ai choisi un nounours. Coudre la dite pièce de tissu au milieu de l’écharpe.

(je ne suis pas non plus une as de la découpe artistique)

 

Sixième étape : attraper son adorable bambin et lui faire essayer la chose.

Conclusion : les finitions ne sont pas terribles, l’ourlet est de travers, le nounours taillé un peu trop gros et dans un tissu pas forcément assorti au reste… Mais l’écharpe marche super bien, elle est toute légère, et surtout mon bonhomme est tout content ! Comme quoi, pas besoin d’avoir des doigts de fée pour faire une mini-écharpe. Et puis il faut être honnête, ça aurait quand même été plus simple avec un bête coton même pas élastique…

Quelques recommandations utiles

Faire quelques essais de points sur un morceau de tissu avant de se lancer à coudre sur l'écharpe...

Quand on a la flemme de surfiler, ne pas découper l'empiècement dans un tissu qui s'effiloche

Ne pas se décourager si les fils s'emmêlent un peu et que la machine s'emballe

Assumer sa flemme jusqu'au bout, dans la couture de l'empiècement. Mais ne pas oublier de prévenir le bambin qu'il vaut mieux ne pas tirer sur le nounours...

Utiliser les ciseaux pour couper les fils épais. Parce qu'avec les doigts, le fil, ça coupe.

Se rappeler que quand les enfants sont dans la pièce, c'est déjà bien de mettre hors de portée les aiguilles et les ciseaux. Mais ne pas oublier les bobines de fils, parce que les enfants pourraient trouver très marrant d'attraper le bout qui dépasse... et de tirer.

Et quand on n’a pas de porte-poupée et que Junior veut absolument, comme Maman, porter son bébé en écharpe ?

Dans ce cas, un foulard de Maman peut tout à fait faire l’affaire. Il vaut mieux le choisir le plus long possible, sachant que de toute façon il y a peu de chances que vous ayez dans votre garde robe un foulard de 2,50m de long. Ensuite on adapte les nouages à la matière et à la longueur…

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le août 4, 2010 dans Autour du portage

 

Étiquettes : ,

2 réponses à “Porter sa poupée

  1. La Corte

    novembre 11, 2010 at 02:27

    Un visite du net et voilà que je tombe sur un blog qui parle de mon tuto.

    Boudiou, je suis très honorée. Ce rendre compte que son travail peut servir à d’autres, ça fait bougrement plaisir.

    Merci bras

     
    • laurenceld

      novembre 11, 2010 at 09:20

      merci pour avoir mis le tuto en ligne 😉 C’est toujours sympa de partager ce genre d’infos !

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :